Numéro 3, 2015

Transportation

Le gaz naturel comme carburant maritime : La Société des traversiers du Québec a récemment reçu et exploite maintenant le NM F. A. Gauthier, soit le premier traversier propulsé au gaz naturel liquéfié (GNL) en Amérique du Nord et le premier navire alimenté au GNL au Canada. Cette technologie propre, éprouvée et à haut rendement permet de diminuer de près de 25 % les émissions de GES produites par les propriétaires de navires, tout en éliminant presqu’entièrement les autres polluants atmosphériques. Gaz Métro GNL, S.E.C., une filiale de Gaz Métro, est le fournisseur du GNL qui alimente ce traversier.

Du gaz pour produire de l’électricité : L’infrastructure canadienne de pipelines de distribution de gaz naturel constitue un moyen de stocker l’électricité produite à partir de sources d’énergie renouvelables intermittentes, comme l’énergie éolienne et solaire, lorsque cette électricité n’est pas consommée. L’électricité intermittente permet de convertir l’eau en oxygène et en hydrogène grâce à un procédé appelé « électrolyse ». L’hydrogène est ensuite stocké sous forme pure ou mélangée avec du gaz naturel dans le réseau de pipelines jusqu’à ce que l’on ait besoin de cette source d’énergie. L’hydrogène peut être utilisé comme énergie renouvelable dans les raffineries, ou bien servir à d’autres fins industrielles. S’il est stocké dans un pipeline, l’hydrogène peut également servir à produire de l’électricité grâce à des systèmes de production à haut rendement alimentés au gaz naturel.

Les technologies propres au Canada génèrent des revenus de

12G$

avec une tendance à la hausse.

source : https://www.sdtc.ca/fr/about-sdtc/qui-nous-sommes

L’innovation pour la production d’énergie

Source: Statistique Canada 128-0016, 128-0009

Production d’électricité en Ontario : L’Amérique du Nord connaît un profond changement dans la façon dont il génère de l’électricité. Le gaz naturel propre, novateur et à haut rendement remplace les vieilles installations alimentées au charbon. L’Ontario est l’une des principales régions qui ont innové en ce sens et où, comme l’illustre le tableau ci-dessus, le recours au charbon est devenu pratiquement nul, alors que l’utilisation du gaz naturel affiche une augmentation d’environ 40 %.

L’utilisation du gaz naturel au Canada répond à plus de 30 % de la demande énergétique du pays aujourd’hui – ceci est principalement pour nos besoins de chauffage (sois résidentiels, commerciaux et industriels).

L’utilisation du gaz naturel au Canada répond à plus de 30 % de la demande énergétique du pays aujourd’hui – ceci est principalement pour nos besoins de chauffage (sois résidentiels, commerciaux et industriels).

L’utilisation du gaz naturel au Canada répond à plus de 30 % de la demande énergétique du pays aujourd’hui – ceci est principalement pour nos besoins de chauffage (sois résidentiels, commerciaux et industriels).

L’utilisation du gaz naturel au Canada répond à plus de 30 % de la demande énergétique du pays aujourd’hui – ceci est principalement pour nos besoins de chauffage (sois résidentiels, commerciaux et industriels).