Message du Président et chef de la direction de l’ACG (numéro 1, 2019)

Timothy M. Egan - President

L’année 2019 marque le cinquième anniversaire du lancement du magazine ÉNERGIE. Nous avons lancé cette publication avec l’intention de nous éloigner du concept de la revue typique des associations professionnelles. Nous voulions aussi offrir à nos membres et à nos lecteurs une publication novatrice et moderne dont le contenu permet de situer le gaz naturel dans le contexte plus large de l’énergie et celui encore plus vaste de l’offre et de la demande propres au secteur énergétique. Bien que nous ayons continué de mettre fermement l’accent sur le gaz naturel dans tous nos numéros, nos articles publiés au cours des cinq dernières années ont aussi porté sur une panoplie de sujets importants de la politique énergétique, tout en mettant en vedette des intervenants clés du domaine de l’énergie au Canada et à l’étranger, le tout en vue d’offrir à nos lecteurs le contenu le plus à jour possible sur les enjeux et débats entourant le milieu de l’énergie.

Le paysage de la politique énergétique a changé depuis que nous avons lancé notre magazine ÉNERGIE, et nous avons su nous adapter à ces changements. Cependant, ce qui n’a pas changé et qui est même devenu encore plus ancré, ce sont les réalités énergétiques de notre pays. En effet, les Canadiens exigent la sécurité, s’attendent à une distribution fiable, s’intéressent à l’innovation, aspirent à un impact minimal sur l’environnement et estiment que l’abordabilité des produits et services est essentielle. Ces réalités devraient orienter toutes les conversations sur l’énergie pour tous les combustibles et toutes les technologies. Certes, pour nous de l’industrie du gaz naturel, il s’agit là de repères pour nos actions.

Dans ce premier numéro de 2019, nos articles traitent de sujets tels que : les femmes occupant des postes de direction dans le secteur du gaz naturel; la proposition d’un « nouveau pacte vert » aux États-Unis; le potentiel de transformation du gaz naturel liquéfié au Canada; le rôle que les gouvernements peuvent jouer dans la hausse des coûts énergétiques pour les consommateurs; les relations énergétiques intercontinentales du point de vue de l’ambassadeur canadien aux États-Unis, David MacNaughton.

J’espère que vous avez apprécié les articles que nous avons publiés au fil des dernières années et que vous apprécierez tout autant le présent numéro. Alors que nous poursuivons nos efforts dans la conception du magazine ÉNERGIE, je vous encourage à nous faire part de vos commentaires, questions ou suggestions, car notre succès se mesure par notre utilité pour vous, le lecteur.

Si vous désirez envoyer vos commentaires au rédacteur en chef, veuillez nous contacter ici.